Facebook Twitter Youtube LinkedIn

Pas que de simples vacances

MC savard
L’automne est ma saison préférée. Tu n’aimes pas l’été me demandent souvent les gens? Oui, mais pas plus que l’hiver. C’est peut-être que mes souvenirs d’étés sont teintés de déménagements, de changements et de transition. L’été, lorsque j’étais ado c’était la période de transition avant une nouvelle année scolaire, une adaptation à un nouvel appartement, une nouvelle réalité. Après la fin des classes c’était le deuil d’une certaine stabilité, d’un monde connu et l’arrivée de la période de flottement où on perd parfois de vue des amis qui partent en vacances, où on change et on évolue et où il faut penser au changement inévitable qui arrive avec l’automne.

On oublie souvent que la période des vacances en est une de grande transformation et d’instabilité pour les jeunes.  Bien sûr il y a la liberté, le repos et si on est chanceux le temps de qualité passé en famille. Il y a aussi la fin des repères, de la routine et l’éloignement des amis. Il y a la fin d’une année scolaire, d’une étape de vie et le début d’une nouvelle.

Si les parents se font parfois des décomptes avant le début des classes, dites-vous que les jeunes aussi le font mais souvent avec pas mal plus de stress que les parents. Le soulagement des uns est souvent l’appréhension des autres.  À l’époque ma mère me disait souvent avec un geste du revers de la main, « ne t’en fais pas, tout va bien aller, profite de tes vacances ».  Pas si simple que ça je me souviens.

Une des années où j’ai le plus apprécié mon été, ma mère m’avait fait visiter le lieu de ma nouvelle école dès notre déménagement en juin, presque tout de suite après la fin des classes. Nous partions de Québec pour revenir à Montréal, je terminais mon secondaire 1. Nous avions fait ensemble le trajet en transport en commun pour démystifier ma nouvelle réalité. Ça m’avait tellement fait du bien et je réalise que le simple fait d’avoir partagé avec elle certaines angoisses et inquiétudes, qu’elle les ait écoutés et validés a tout changé à mon été et j’ai vraiment pu profiter des vacances.

Aujourd’hui, je me préparer à accueillir un premier bébé cet automne. Encore donc un été de transition pour moi! Pour profiter pleinement de mes vacances je fais quoi? De temps à autres je vais faire mes commissions avec une poussette, je passe du temps avec les enfants de mes amies, je me prépare au lieu de me taper dessus parce que je ne décroche pas assez pendant mes vacances. Ça me  fait du bien de me redonner des repères pendant que je laisse aller les anciens. C’est ça aussi les vacances, surtout pour les jeunes qui voient arriver parfois avec angoisse la réalité transformée de l’automne.

On se reparlera de la poussette et des commissions dans un prochain blogue cet automne! En attendant soyons attentifs aux transitions et aux transformations tant à l’intérieur de nous qu’autour. Il suffit souvent d’une simple conversation, d’une bonne écoute et parfois d’un plan d’action concocté en savourant une bonne limonade au soleil!

Bonne fin de vacances tout le monde et bonne rentrée!

Marie-Claude